12, rue François Mitterrand - 56300 PONTIVY
+33 (0)2 97 25 11 14
- Contact
  • fr
  • en
Accueil
Menu
Pontivy, ville d’histoire

Pontivy, ville d’histoire


Les différentes périodes historiques de Pontivy :

Histoire du nom de la ville

Histoire du nom de la ville

Pontivy, ville d’histoire  Le moine saint Ivy fonde Pontivy au 7ème siècle. Selon la légende, il fait construire un pont sur le Blavet qui donnera à la ville son nom Pond Ivy (pond étant le mot breton pour « pont »).

Le château des Rohan

Le château des Rohan

A partir de 1396, la cité est le chef-lieu politique, judiciaire et militaire de la famille de Rohan. Afin de confirmer la présence des Rohan en Bretagne centrale, Jean II de Rohan décide, en 1485, de bâtir un puissant château. La ville de Pontivy se développe autour de cet imposant château d’architecture militaire. Cette forteresse massive est l’un des derniers châteaux forts construits en Bretagne. Il est caractéristique de l’architecture militaire bretonne de la fin du XVe siècle. Sa vocation première de défense fut accompagnée d’un effort concernant l’habitat puisque la forteresse servait également de lieu de résidence aux seigneurs et leurs familles.

Napoléonville

Napoléonville

Bastion de la République pendant la Révolution, de 1789 à 1799, Pontivy est remarquée par Napoléon Bonaparte, du fait de sa position exceptionnelle « à cheval sur les deux mers. » En 1802, il décide de faire de Pontivy une ville nouvelle, le centre d’un «grand commerce et d’un centre militaire dans la guerre». Ainsi, Pontivy devient «Napoléonville».

Le choix de Napoléon de faire de Pontivy un centre stratégique s’accompagne de travaux de grande ampleur avec notamment la canalisation du Blavet. Autour de la Place d’Armes, Napoléon fait construire le Tribunal Civil de 1er instance, l’Hôtel de ville en 1834 et l’Hôtel de Sous-préfecture du Morbihan en 1839. L’Hôtel de l’Europe, hôtel particulier construit à cette époque, est situé au coeur de cette zone aujourd’hui classée Patrimoine historique.

Partager cette page sur
Retour en haut de page